Jean-Jacques Kantorow Violon

Biographie

C’est à six ans que le violoniste et chef d’orchestre français Jean-Jacques Kantorow commence
ses études de violon au Conservatoire de Nice. Il n’a que treize ans lorsqu’il intègre la classe supérieure de violon de René Bénédetti au Conservatoire de Paris et il en ressort la même année avec un 1er Prix de violon.

De 1962 à 1968, Jean-Jacques Kantorow gagne dix récompenses dans les plus grands concours internationaux : Reine Elisabeth, Jacques Thibaud, Montréal, Sibelius… et parmi ces derniers, les premières places aux Concours Carl Flesh à Londres, Paganini à Gênes, Genève et Tibor Varga. En 1970, la Sacemlui attribue la médaille Ginette Neveu et il gagne également la bourse de la
Fondation Sacha Schneider.

En tant que violoniste Jean-Jacques Kantorow a joué dans le monde entier donnant plus de cent concerts par an, acclamé par le public et la presse. Jean-Jacques Kantorow est un immense violoniste au talent spectaculaire. « Le violoniste le plus étonnamment original que j’ai entendu de sa génération », dira Glenn Gould.

Kantorow aime à se produire en musique de chambre ce qui constitue un antidote à la solitude de sa carrière de soliste. Avec le pianiste Jacques Rouvier et le violoncelliste Philippe Muller, il forme un trio qui obtient en 1970 le 1er Prix du Concours international de Colmar. Il a également été le violoniste de deux trios à cordes, les Ludwig et Mozart trios.

Depuis 1970, Jean-Jacques Kantorow a enseigné dans de nombreuses écoles de musique dont le CNSM de Paris, l’Académie de Bâle, ou le Conservatoire de Rotterdam. Il a donné de très nombreuses masterclasses dans le monde entier. Dès la rentrée 2019, il enseigne régulièrement à l’Académie Sibélius d’Helsinki pour des séries annuelles de masterclasses.

Afin d’étendre ses connaissances musicales, c’est tout naturellement qu’il s’intéresse à la direction d’orchestre. Dès 1983, il est nommé successivement directeur musical de l’Orchestre de Chambre d’Auvergne, de celui d’Helsinki, du Tapiola sinfonietta, de l’Ensemble orchestral de Paris, de l’Orchestre de Granada et des Orchestres d’Orléans et de Douai.

Depuis plusieurs années, Jean-Jacques Kantorow est un invité privilégié de l’Orchestre royal de Liège, orchestre avec lequel il a déjà enregistré neuf CD et de nouveaux projets doivent se concrétiser dans les prochaines années.

Jean-Jacques Kantorow compte plus de cent soixante-dix CD à son actif avec des labels comme Denon, EMI, CBS, Erato, BIS… Il a obtenu un grand nombre de récompenses internationales pour ses enregistrements.

Concerts