Presse

22ème édition des Sommets Musicaux de Gstaad du 28 janvier au 5 février 2022 (pdf) (doc)

Ode à la jeunesse et retrouvailles avec le public

Renaud Capuçon à la tête de l’Orchestre de chambre de Lausanne et en ouverture du Festival à l’église de Saanen

Trois cycles de concerts dans trois lieux d’exception
Chapelle de Gstaad : la découverte de jeunes talents en 8 concerts
Eglise de Saanen : les stars du Festival en 5 concerts et 1 conte musical pour enfants
Eglise de Rougemont : les coups de cœur du directeur artistique en 5 concerts

 

GSTAAD, le 22 octobre 2021 – Les Sommets Musicaux de Gstaad, sous la direction artistique de Renaud Capuçon, dévoilent la programmation musicale de leur vingt-deuxième édition. Du 28 janvier au 5 février 2022, les mélomanes se retrouveront dans la Chapelle de Gstaad et les églises de Saanen et Rougemont. Fidèles à l’objectif que poursuit le Festival depuis sa création en 2001, les Sommets Musicaux de Gstaad encourageront 9 jours durant la rencontre du public avec de jeunes prodiges et des virtuoses au rayonnement international.

En dépit des grandes difficultés rencontrées en 2021 en raison de la situation sanitaire, les Sommets Musicaux de Gstaad ont tenu bon et offert une magnifique édition pour la première fois en streaming, dont le succès a dépassé les frontières. La direction du Festival est plus enthousiaste que jamais à l’idée de pouvoir enfin retrouver son public pour une édition 2022 marquée comme toujours par un programme d’excellence, original et varié. Si le Festival a choisi de reprogrammer quelques concerts ayant dû être annulés l’année passée, la programmation de ses concerts principaux se compose de nouveaux rendez-vous inédits qui réjouiront ses nombreux fidèles et ses nouveaux adeptes. Cette année est très particulière pour le directeur artistique des Sommets Musicaux de Gstaad puisqu’elle est aussi synonyme de sa nomination en qualité de chef titulaire et de directeur artistique de l’Orchestre de chambre de Lausanne, fonction qu’il embrasse à compter de la saison 2021-2022. C’est tout naturellement que Renaud Capuçon a choisi d’ouvrir le festival avec l’OCL le 28 janvier, à 19h30, à l’église de Saanen avec un programme rare dans lequel on entendra deux Concertos pour violon du compositeur quasi oublié par l’histoire, Joseph Bologne – Chevalier de Saint-George, et la Symphonie n° 4 en la majeur op. 90 « Italienne » de Mendelssohn.

Le violon et la promotion des jeunes talents seront à l’honneur pendant toute la durée du Festival, en particulier à la chapelle de Gstaad tous les après-midis où les jeunes violonistes, en lice pour le Prix Thierry Scherz et le Prix André Hoffmann, qui n’ont pas pu se produire en 2021, vous attendent avec impatience pour un récital à 16h. Mais aussi à l’église de Rougemont à l’occasion du concert du 30 janvier, à 11h00, lors duquel on entendra le violoniste Guillaume Sutre, qui assurera également le rôle de mentor auprès des jeunes violonistes, dans un programme Bach. Et lors du concert du 1er février à l’église de Saanen avec le violoniste letton Gidon Kremer, qui est considéré comme l’un des plus grands violonistes et musiciens de sa génération. Elève de son père et de son grand-père, violonistes de métier, Gidon Kremer a étudié sous la direction de David Oïstrakh. Il est accompagné par le Kremarata Lithuanica, orchestre récemment fondé et composé de jeunes musiciens talentueux, et le pianiste letton Georgijs Osokins, dans un programme étonnant essentiellement fait d’œuvres de jeunes compositeurs baltes.

Une fois de plus, Renaud Capuçon a conçu son programme visant à créer des ponts entre nouvelles générations et musiciens célèbres. Wolfgang Rihm, devenu une figure majeure de la musique contemporaine grâce à la qualité et à la richesse de son catalogue qui compte presque quatre cents opus, nous fait l’honneur d’être le compositeur en résidence durant la semaine des Sommets Musicaux de Gstaad. Initié très jeune à la musique mais aussi à la peinture contemporaine, il suit l’enseignement de Karlheinz Stockhausen à Cologne et de Klaus Huber et Hans Heinrich Eggebrecht à Fribourg. Compositeur reconnu, Wolfgang Rihm enseigne à partir de 1978 à Darmstadt et à l’académie de musique de Munich à partir de 1981. De 1984 à 1989, il est aussi coéditeur du journal musical Melos et conseiller musical du Deutsche Oper Berlin. Son parcours est auréolé de nombreuses récompenses dont le prix Ernst von Siemens en 2003, le Lion d’or de la Biennale de Venise en 2010 et l’Ordre du mérite allemand en 2011.

« Episode », la pièce pour violon et piano qu’il a spécialement écrite pour le Festival, sera jouée chaque après-midi à 16h par les jeunes musiciens invités.


Chapelle de Gstaad – Guillaume Sutre, mentor des jeunes espoirs

Guillaume Sutre n’a que 18 ans quand il remporte le Concours International de violon A. Curci à Naples et le Concours International de trio avec piano « ARD » à Munich. Son palmarès s’étoffe rapidement avec un 1er Prix de la Fischoff Chamber Music Competition (USA), le 1er Prix du Concours Lily Laskine et le Prix Georges Enesco de la SACEM. En 1999, il est nommé Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres. Très tôt passionné par la musique de chambre, Il fonde le Trio Wanderer et dix ans plus tard devient le nouveau premier violon du Quatuor Ysaÿe. Parallèlement à son activité de chambriste, Guillaume Sutre joue également en soliste avec les orchestres les plus réputés. Ses enregistrements pour Sony, Decca, Harmonia Mundi, Naïve, Ysaÿe Records et Sonarti ont reçu les plus hautes distinctions dont le Grand Prix du Disque de l’Académie Charles Cros en 2001. Invité par la Faculté de Musique de l’Université de Montréal, il y est professeur de violon et de musique de chambre. Il a été membre du jury de prestigieux concours internationaux tels que Paris/Long-Thibaud, Fermo/A. Postacchini et Bordeaux/Quatuor à Cordes.

Les concerts
Les jeunes violonistes accompagnés par leur pianiste interpréteront des œuvres de nombreux compositeurs: Bach, Rihm, Ysaÿe, Prokofiev, Maier-Röntgen, Fauré, Ravel, Bartók, Schumann, Saint-Saëns, Beethoven, Brahms, Mozart, Kreisler, Schnittke, Sibelius et Lutosławski.

Un répertoire que Renaud Capuçon a souhaité diversifié !

Ainsi, la violoniste finlandaise et néerlandaise Rebecca Roozeman (Sibelius Academy) ouvrira la série des jeunes talents à la Chapelle de Gstaad le samedi 29 janvier avec son partenaire Anton Mejias. La violoniste (et compositrice) française Elise Bertrand et son compatriote, le pianiste Gaspard Thomas, poursuivront la série le 30 janvier, le violoniste français Thomas Lefort (demi-finaliste du Concours International Long-Thibaud Crespin en 2018) et son compatriote le pianiste Pierre-Yves Hodique se produiront le 31 janvier, le violoniste russe Dmitry Smirnov (lauréat du Concours Tibor Varga en 2015) et le pianiste italien Marco Scilironi seront à l’affiche le 1er février, et le violoniste français Shuichi Okada (Chapelle Musicale Reine Elisabeth sous la direction d’Augustin Dumay) se produira le 2 février accompagné de son compatriote le pianiste Clément Lefebvre. Quant à la violoniste anglaise Louisa-Rose Staples, on pourra l’entendre avec le pianiste allemand Julius Asal (Yehudi Menuhin School et Hochschule für Musik Hanns Eisler) le 3 février. La violoniste belge et polonaise Alexandra Cooreman (Chapelle Musicale Reine Elisabeth sous la direction d’Augustin Dumay) et la pianiste russe Olga Kirpicheva joueront le 4 févier, la violoniste danoise Anna Egholm (lauréate du Ysaÿe International Violin Competition) et la pianiste russe Maria Baranova clôtureront quant à eux la série le 5 février.

Rappelons que ces jeunes seront en lice pour les deux prix du Festival : le Prix Thierry Scherz et le Prix André Hoffmann.

La transmission du savoir compte beaucoup pour Renaud Capuçon, ainsi les jeunes talents, véritables invités et non simples candidats, participent à toutes les activités organisées pendant le festival. Arrivant la veille de leur récital, ils bénéficient chacun d’une masterclasse d’une heure avec Wolfgang Rihm et d’une heure avec Guillaume Sutre avant leur concert de l’après-midi.

Deux prix prestigieux : Prix Thierry Scherz et Prix André Hoffmann
Le Prix Thierry Scherz, parrainé par la Fondation Pro Scientia et Arte et l’association des Amis du Festival, sera l’occasion de récompenser et d’encourager un jeune virtuose du violon en lui donnant l’opportunité d’enregistrer avec le label Claves Records SA son premier CD avec orchestre.
Le Prix André Hoffmann, doté de CHF 5’000, récompensera la meilleure interprétation d’une œuvre de Wolfgang Rihm. Il finance également la présence du compositeur en résidence.


Concerts à l’église de Saanen – Les stars du Festival

Dans l’église de Saanen résonneront les œuvres de Chevalier Saint-Georges, Mendelssohn, Pärt, Serksnyte, Miliūnaitė-Bliūdžiuvienė, Žlabys, Kissine, Pelēcis, Piazzolla, Bach, Mozart, Beethoven, Rossini, Donizetti, Verdi, Puccini, Gounod, Massenet, Vivaldi, Haendel, Marais et Jean-Féry Rebel, interprétées par une kyrielle de stars qui feront des Sommets Musicaux de Gstaad l’événement musical à ne pas manquer en ce début d’année 2022.

Comme évoqué plus haut, le 28 janvier, l’église de Saanen accueillera en ouverture de Festival, Renaud Capuçon et l’Orchestre de chambre de Lausanne, lors d’une soirée dédiée à Chevalier Saint-Georges et Mendelssohn. Renaud Capuçon endossera à la fois le rôle de soliste et de chef. Le 1er février, le violoniste letton Gidon Kremer nous fera voyager sur les côtes de la mer Baltique et même jusqu’en Argentine (avec un clin d’œil à Piazzolla dont on fête les 100 ans en 2021) avec un programme audacieux composé essentiellement d’œuvres de jeunes compositeurs baltes dont une première suisse ! Le 3 février, les Sommets Musicaux de Gstaad auront le grand plaisir d’accueillir la pianiste portugaise de légende Maria João Pires avec un formidable programme du grand répertoire composé de trois Sonates pour piano et violon de Mozart et de Beethoven, pour lequel elle sera accompagnée de Renaud Capuçon. Juan Diego Flórez, l’un des plus grands ténors de la scène lyrique actuelle, et le pianiste Vincenzo Scalera nous feront l’honneur de leur venue le 4 février. Un programme d’airs d’opéras de Vivaldi, Haendel (le célèbre Rinaldo) et Marais ainsi qu’un prologue de Rebel, interprété par l’Ensemble Matheus et Jean-Christophe Spinosi, chef, violoniste et fondateur de l’ensemble, clôturera le Festival le 5 février.

Cette année, à l’église de Saanen, le Festival offrira aux enfants de la région « Des malheurs de Sophie » le 31 janvier à 10h00.
« Des malheurs de Sophie », œuvre phare de la littérature enfantine d’après la Comtesse de Ségur sur un texte d’Anaïs Vaugelade et la musique de Robert Schumann, est un autre moment fort du Festival avec l’actrice, scénariste, réalisatrice et chanteuse française Agnès Jaoui en récitante et la pianiste française rompue à cet exercice, Claire-Marie Le Guay.


Concerts à l’église de Rougemont – Les coups de cœur du directeur artistique, cinq concerts en 2022

L’église clunisienne de Rougemont accueillera quant à elle les coups de cœur du directeur artistique avec cinq magnifiques concerts les 29, 30 (matinée et soirée) et 31 janvier, ainsi que le 2 février 2022. Entrée en matière le 29 janvier avec le pianiste (et auteur) britannique Stephen Hough, Commandeur de l’ordre de l’Empire britannique et professeur à la Royal Academy de Londres, qui proposera un programme Bach-Busoni, Chopin et Schumann avec son magnifique recueil « Kreisleriana » op.16. Le violoniste français Guillaume Sutre, qui assurera également le rôle de mentor auprès des jeunes violonistes, interprètera la Sonate pour violon n° 2 en la mineur BWV 1003 et la Partita pour violon n° 2 en ré mineur BWV 1004 de Bach le 30 janvier ; ce concert est gracieusement offert au public. Formé par trois amis, le Trio Zeliha est une ode à la jeunesse qui charme les plus grands et convainc par son authenticité ; le trio proposera un programme Schumann-Chostakovitch dont les « Phantasiestücke » op. 88 de Schumann le 30 janvier. Professeur d’alto au Conservatoire de Paris et à l’école Reine-Sophie de Madrid, Gérard Caussé est à l’affiche du 31 janvier avec Julia Hagen, fille d’un des membres du célèbre Hagen Quartett et Renaud Capuçon dans un programme composé entièrement d’œuvres de Mozart. Les coups de cœur du directeur artistique à l’église de Rougemont se termineront le 2 février avec Emmanuel Pahud, flûtiste solo de l’Orchestre philharmonique de Berlin, co-fondateur de l’ensemble Les Vents Français et fondateur du Festival International de Musique de Chambre de Salon-de-Provence, que l’on entendra dans un programme Bach aux côtés du claveciniste, organiste et clavicordiste français Benjamin Alard, grand spécialiste de l’univers de Bach. C’est d’ailleurs pour cette connivence musicale que le jury du Concours international de clavecin de Bruges lui décerne son premier prix en 2004.


Véritable carrefour hivernal

Au total 19 concerts enchanteront le public du 28 janvier au 5 février 2022. Relevons par ailleurs que Les Sommets Musicaux de Gstaad représentent un des seuls Festivals de Suisse à ancrer ses concerts exclusivement dans des églises. Les mélomanes apprécient tout particulièrement l’atmosphère intimiste de cette manifestation et la magie qui s’en dégage.

Véritable carrefour hivernal de la région et premier festival de musique classique de l’année, les Sommets Musicaux de Gstaad favorisent, par des dîners au Gstaad Palace à l’issue des concerts de Saanen, la rencontre exceptionnelle entre un public mélomane et les artistes, sous le patronage de différents partenaires, constitués de mécènes, de fondations, de sociétés, d’associations et de partenaires institutionnels, telles que Vera Michalski-Hoffmann, Présidente du Festival, Aline Foriel-Destezet, Les Amis des Sommets Musicaux de Gstaad, la Fondation Hoffmann, Fondation Pro Scientia et Arte, la commune de Saanen et les communes environnantes, le canton de Berne et la Loterie Romande pour ne citer que certains d’entre eux. Ces rendez-vous privilégiés peuvent enfin à nouveau avoir lieu en 2022.

Association des Sommets Musicaux de Gstaad
Présidente : Vera Michalski-Hoffmann
Directrice : Ombretta Ravessoud
Directeur artistique : Renaud Capuçon



The 22nd Festival of the Sommets Musicaux de Gstaad from 28 January to 5 February 2022 (pdf) (doc)

An ode to youth, and a reunion with audiences

Renaud Capuçon will open the Festival in the church of Saanen, conducting the Orchestre de chambre de Lausanne

Three concert cycles in three outstanding venues
Chapel of Gstaad: discovering young talent across eight concerts
Church of Saanen: the stars of the Festival, with five concerts and one musical story
for children
Church of Rougemont: five concerts featuring the artistic director’s personal favourites

 

GSTAAD, 22 October 2021 – The Sommets Musicaux de Gstaad and their artistic director Renaud Capuçon present the musical programme of their 22nd edition. From 28 January to 5 February 2022, music-lovers will gather in the chapel of Gstaad and the churches of Saanen and Rougemont. In the spirit of the Festival’s aims, which it has promoted since its inception in 2001, audiences at the Sommets Musicaux de Gstaad will be able to hear outstanding young talent as well as internationally renowned virtuosos over the course of nine days.

In the face of the extreme difficulties posed by the Covid-19 pandemic in 2021, the Sommets Musicaux de Gstaad held firm and offered its fans a splendid edition of the festival, available for the first time to stream live online, which proved an international success. The festival’s organizers are more thrilled than ever to be able to see their audience in the flesh again for their 2022 festival, which will as once again feature an outstanding, original and varied programme. This will include a number of concerts rescheduled after having to be cancelled last year, but the major concerts will involve new and hitherto unseen lineups, to delight the festival’s devotees and new followers alike. This year is a very special one for the artistic director of the Sommets Musicaux de Gstaad, as it also marks his appointment as chief conductor and artistic director of the Orchestre de chambre de Lausanne, a role he will assume from the 2021–2 season. It is entirely natural, therefore, that Renaud Capuçon should have chosen to open the festival with the OCL on 28 January at 7.30pm in the church of Saanen, with an unusual programme featuring two violin concertos by a composer whom history has almost forgotten: Joseph Bologne, Chevalier de Saint-George – as well as Mendelssohn’s Symphony no.4 ‘Italian’ in A major op.90.

The violin, and the promotion of young talent, will be a particular focus for the duration of the festival, with recitals every afternoon in the chapel of Gstaad, where the young violinists, all in contention for the Prix Thierry Scherz and the Prix André Hoffmann – which could not be awarded in 2021 – look forward to welcoming audiences for their concerts, which will take place at 4pm. The same goes for the church of Rougemont, which will present a special concert at 11am on 30 January, featuring the violinist Guillaume Sutre in a programme of music by Bach. Sutre will also take on the role of mentor to the young violinists. Another violin highlight will take place in the concert of 1 February at the church of Saanen with Latvian violinist Gidon Kremer, rightly considered one of the finest violinists and musicians of his generation. Kremer was taught by his father and grandfather, both professional violinists, and studied under David Oistrakh. He will be accompanied by the Kremerata Lithuanica, a recently established orchestra made up of young talented musicians, and Latvian pianist Georgijs Osokins, in a striking programme largely comprising works by young Baltic composers.

Renaud Capuçon has once again devised his programme with the aim of building bridges between new generations and established musicians of renown. Wolfgang Rihm, who has become a major figure in the world of contemporary music thanks to the quality and richness of his catalogue of almost four hundred works, has done us the honour of being our composer in residence for the week of the Sommets Musicaux de Gstaad. Rihm began his musical training – as well as studies in contemporary painting – at a very young age, studying with Karlheinz Stockhausen in Cologne and with Klaus Huber and Hans Heinrich Eggebrecht in Freiburg. A composer of considerable international renown, Wolfgang Rihm has taught at Darmstadt since 1978 and since 1981 at Munich’s University of Music and Performing Arts. From 1984 to 1989, he was also co-editor of the musical journal Melos and musical adviser to the Deutsche Oper in Berlin. He has received a number of prestigious awards throughout his career, including the Ernst von Siemens prize in 2003, the Golden Lion from the Venice Biennale in 2011 and the German Great Cross of Merit (Großes Bundesverdienstkreuz) in 2011.

Épisode, a piece for violin and piano composed by Rihm specially for the Festival, will be played every afternoon at 4pm by the young musicians specially invited to the festival.


Chapel of Gstaad – Guillaume Sutre, mentor to the rising stars

Guillaume Sutre was only 18 when he won the Alberto Curci international violin competition in Naples and the ARD international piano trio competition in Munich. He soon went on to receive further awards, with first prize at the Fischoff Chamber Music Competition (USA), first prize in the Concours Lily Laskine, and the Georges Enescu prize from SACEM. In 1999, he was made Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres. Fired from an early age by a passion for chamber music, he founded the Trio Wanderer, and ten years later became the new first violinist of the Ysaÿe Quartet. In parallel to his activities as a chamber musician, Gillaume Sutre also appears as a soloist with some of the world’s most distinguished orchestras. His recordings for Sony, Decca, Harmonia Mundi, Naïve, Ysaÿe Records and Sonarti have been recognized with some of the highest accolades, including the Grand Prix du Disque from the Académie Charles Cros in 2001. He was invited by the Faculty of Music at the University of Montreal to be professor of violin and chamber music. He has been a member of several prestigious international competitions, including the Long-Thibaud competition in Paris, the Fermo/Andrea Postacchini competition and the Bordeaux International String Quartet Competition.

The concerts
The young violinists, alongside their partners on the piano, will be performing works by a wide range of composers: Bach, Rihm, Ysaÿe, Prokofiev, Maier-Röntgen, Fauré, Ravel, Bartók, Schumann, Saint-Saëns, Beethoven, Brahms, Mozart, Kreisler, Schnittke, Sibelius and Lutosławski.

This is truly a repertoire that Renaud Capuçon has been at pains to make as varied and diverse as possible.

The series of young talents will open with a concert by Finnish-Dutch violinist Rebecca Roozeman (Sibelius Academy) on Saturday 29 January at the chapel of Gstaad, with her partner Anton Mejias. French violinist (and composer) Élise Bertrand and her fellow countryman, pianist Gaspard Thomas will continue the series on 30 January, and French violinist Thomas Lefort (semi-finalist in the International Long-Crespin Competition in 2018) will be performing alongside his compatriot Pierre-Yves Hodique on 31 January, with Russian violinist Dmitry Smirnov (winner of the Tibor Varga competition in 2015) and Italian pianist Marco Scilironi giving the 1 February concert. French violinist Shuichi Okada (Queen Elisabeth Music Chapel, under the auspices of Augustin Dumay) will be performing on 2 February, alongside his compatriot, pianist Clément Lefebvre. English violinist Louisa-Rose Staples and German pianist Julius Asal (from the Yehudi Menuhin School and the Hochschule fur Musik Hanns Eisler) will appear on 3 February. Belgian-Polish violinist Alexandra Cooreman (Queen Elisabeth Music Chapel, under the auspices of Augustin Dumay) and Russian pianist Olga Kirpicheva will be playing on the 4 February, while the whole series will be brought to a close by Danish violinist Anna Egholm (winner of the Ysaÿe International Violin Competition) and Russian pianist Maria Baranova on 5 February.

All these talented young musicians will be in contention for the festival’s two awards, the Prix Thierry Scherz and the Prix André Hoffmann.

The transmission of knowledge is a key theme for Renaud Capuçon, and the young musicians – who are true guests in their own right, not simply contestants – will take part in all the activities organized during the festival. They will each arrive the day before their recital and will receive hour-long masterclasses with both Wolfgang Rihm and Guillaume Sutre before their concert in the afternoon.

Two prestigious awards: the Prix Thierry Scherz and the Prix André Hoffmann
The Prix Thierry Scherz is sponsored by the Fondation Pro Scientia et Arte and the association of Friends of the Festival (‘les Amis du Festival’). It represents an opportunity to recognize one young violin virtuoso and offer them encouragement by giving them the chance to record a debut CD with orchestra for the Claves Records SA label.

The Prix André Hoffmann is designed to promote the performance of contemporary music. Endowed with 5000 Swiss francs, it will be awarded for the best interpretation of Wolfgang Rihm’s work. It also provides the support enabling the Festival to host the composer in residence.


Concerts at the church of Saanen – The stars of the festival

The church of Saanen will be filled with the sounds of works by Chevalier Saint-Georges, Mendelssohn, Pärt, Serksnyte, Miliūnaitė-Bliūdžiuvienė, Žlabys, Kissin, Pelēcis, Piazzolla, Bach, Mozart, Beethoven, Rossini, Donnizetti, Verdi, Puccini, Gounod, Massenet, Vivaldi, Handel, Marais and Rebel, performed by a host of star musicians. They will see to it that that the Sommets Musicaux de Gstaad are a musical event not to be missed at the beginning of 2022.

As mentioned, on 28 January, the church of Saanen will be welcoming Renaud Capuçon and the Orchestre de chambre de Lausanne to open the festival, in an evening devoted to the music of Chevalier Saint-Georges and Mendelssohn. Capuçon will be taking on the roles of both soloist and conductor. On 1 February, Latvia violinist Gidon Kremer will take us on a journey to the shores of the Baltic Sea and even as far as Argentina (with a wink to Piazzolla, whose centenary we celebrate in 2021), with an adventurous programme consisting principally of works by young Baltic composers, including a Swiss premiere! On 3 February, the Sommets Musicaux de Gstaad have the great pleasure of welcoming legendary Portuguese pianist Maria João Pires in a splendid programme of core repertoire comprising three sonatas for piano and violin by Mozart and Beethoven, in which she will be accompanied by Renaud Capuçon. Juan Diego Flórez, one of the greatest tenors on the contemporary operatic scene, and pianist Vincenzo Scalera will take centre stage on 4 February. Finally, a programme of opera arias by Vivaldi, Handel (his famous Rinaldo) and Marais, as well as a prologue by Jean-Féry Rebel, performed by the ensemble Matheus and Jean-Christophe Spinosi, conductor, violinist and founder of the ensemble, will bring the festival to a close on 5 February.

This year, in the church of Saanen, the Festival will be offering a special concert for local children: ‘Des malheurs de Sophie’ on 31 January at 10am.
Des malheurs de Sophie (‘Sophie’s Misfortunes’), a seminal work of children’s literature, after the Countess of Ségur, with a text by Anaïs Vaugelade and set to music by Robert Schumann, will be another highlight of the Festival, starring French actress, scriptwriter, director and singer Agnès Jaoui as narrator and a French pianist well versed in this genre, Claire-Marie Le Guay.


Concerts in the church of Rougemont – The artistic director’s ‘coups de cœur’: five concerts in 2022

The Romanesque church in Rougemont will play host to the ‘coups de cœur’, the personal favourites, of the festival’s artistic director. There will be five spectacular concerts on 29, 30 (afternoon and evening) and 31 January and on 2 February 2022. The series will be opened on 29 February by the British pianist – and author – Stephen Hough, Commander of the Order of the British Empire and teacher at the Royal Academy of Music in London, who will present a programme of Bach-Busoni, Chopin and Schumann, with his magnificent cycle Kreisleriana op.16. French violinist Guillaume Sutre, who will also take on the role of mentor to the young violinists, will play Bach’s Violin Sonata no.2 in A minor BWV 1003 and the Partita No.2 in D minor BWV 1004 on 30 January; this concert will be offered to the public free of charge. Formed by three friends, the Trio Zeliha is an ode to youth to delight even older generations, compelling in its sincerity; the trio will present a programme of music by Schumann and Shostakovich, including Schumann’s Fantasiestücke op.88, on 30 January. A viola professor at the Paris Conservatoire and at Madrid’s Reina Sofía School of Music, Gérard Caussé will be performing at the 31 January concert with Julia Hagen, daughter of Clemens Hagen of the famous Hagen Quartet, and Renaud Capuçon, in a concert devoted exclusively to works by Mozart. This series of the artistic director’s personal favourites in the church of Rougemont will come to a close on 2 February with Emmanuel Pahud, principal flautist of the Berlin Philharmonic Orchestra, co-founder of the ensemble Les Vents Français and founder of the International Chamber Music Festival of Salon-de-Provence: he will be playing a programme of music by Bach alongside the harpsichordist, organist and clavichordist Benjamin Alard, a world-renowned specialist in Bach’s music. This same musical collaboration was awarded the first prize at Bruges’ international harpsichord competition (the MA Festival) in 2004.


A true winter rendezvous

The festival will feature a total of 19 concerts from 28 January to 5 February 2022. The Sommets Musicaux de Gstaad, it should be added, are one of the few festivals in Switzerland whose concerts take place exclusively in churches – to the delight of music-lovers who particularly value the unique magic and intimate atmosphere of this event.

The Sommets Musicaux de Gstaad, a bona fide winter rendezvous in the region and the first classical music festival of the year, have a tradition of organizing dinners in the Gstaad Palace after the concerts in Saanen, thus providing a rare opportunity for a music-loving audience to meet the artists. This is thanks to the patronage of a variety of active partners – whether individual sponsors, business ventures, foundations and associations – including Vera Michalski-Hoffmann, president of the Festival, Aline Foriel-Destezet, Les Amis des Sommets Musicaux de Gstaad, the Fondation Hoffmann, the Fondation Pro Scientia et Arte, the municipality of Saanen and surrounding towns, the canton of Bern and the Loterie Romande, to name only a few. These special events will, at last, be able to take place once again in 2022.

Association of the Sommets Musicaux de Gstaad
President : Vera Michalski-Hoffmann
Director : Ombretta Ravessoud
Artistic director : Renaud Capuçon



21ème édition des Sommets Musicaux de Gstaad en ligne (pdf) (doc)

Un franc succès

Martha Argerich, Renaud Capuçon, Nelson Goerner, Jean-Paul Gasparian, Bomsori Kim, Michel Dalberto, Alexandre Kantorow et Victor Julien-Laferrière à l’Eglise de Saanen à voir et à revoir en streaming sur le site et la chaîne YouTube du festival

GSTAAD, le 18 février 2021 – Les concerts en streaming des Sommets Musicaux de Gstaad 2021 vus bien au-delà des frontières de la Suisse

Pour leur 21e édition, les Sommets Musicaux de Gstaad ont surmonté toutes les difficultés et obstacles qui se sont présentés. L’équipe du festival, son directeur artistique Renaud Capuçon et les artistes programmés auront dû faire preuve de patience et d’une grande flexibilité, et ce jusqu’à la dernière minute, tant les restrictions et les enjeux étaient grands. Le festival a décidé de maintenir son édition pour diffuser un message d’espoir et par solidarité avec les artistes, qui souffrent tellement en cette période de crise, et le public privé de concerts depuis si longtemps.

Cinq concerts ont ainsi été diffusés en streaming sur le site et la chaîne YouTube des Sommets Musicaux de Gstaad. Des concerts d’une très grande qualité artistique dans lesquels transparaît de manière évidente le plaisir des musiciens à se retrouver ensemble pour un moment de partage avec un public. Un public qu’il fallait s’imaginer mais bien là tout de même, puisque près de 20’000 personnes ont vu les cinq concerts et 40’000 personnes ont été présentes sur les différentes plateformes du festival durant la semaine. L’équipe organisatrice du festival a été agréablement surprise par l’enthousiasme qu’a soulevé cette édition pas comme les autres, le public virtuel se connectant bien au-delà des frontières de la Suisse! Un engouement que l’on retrouve dans les commentaires du public reconnaissant pour ces concerts que l’on peut voir et revoir sur le site et la chaîne YouTube des Sommets Musicaux de Gstaad. Le festival relève l’excellence audiovisuelle de ces captations pour laquelle il remercie ses partenaires RTS – Espace 2 et Mezzo/Medici. Les concerts de cette édition ont connu un très grand succès sur Medici TV. Diffusés du 3 au 7 février 2021 et disponibles gratuitement pendant un mois sur le site medici.tv, nos concerts ont réuni quelque 60’000 spectateurs depuis 82 pays et 771 villes! La programmation 2018-2020 du Festival des Sommets Musicaux de Gstaad sera mise à l’honneur sur Mezzo en mars 2021 dans le cadre du Mois Suisse. Les concerts 2021 seront diffusés ultérieurement sur RTS – Espace 2 et Mezzo. Nous vous informerons des dates de diffusion sur nos plateformes.

Les Sommets Musicaux de Gstaad tiennent aussi à remercier les mécènes, sociétés, associations et partenaires institutionnels, tels que Vera Michalski-Hoffmann, Présidente du Festival, Les Amis des Sommets Musicaux de Gstaad, la commune de Saanen et les communes environnantes, le canton de Berne et la Loterie Romande ainsi que le Gstaad Palace pour ne citer que certains d’entre eux, sans qui cette édition 2021 n’aurait pas pu avoir lieu. Merci également aux médias qui ont soutenu le festival par le biais de leur communication.

Le festival vous donne rendez-vous pour sa 22e édition du 28 janvier au 5 février 2022. Nous pouvons déjà vous annoncer que les jeunes violonistes, en lice pour le Prix Thierry Scherz et le Prix André Hoffmann et qui n’ont pas pu se produire cette année, seront programmés l’année prochaine:

  • Louisa-Rose Staples
  • Elise Bertrand
  • Dmitry Smirnov
  • Shuichi Okada
  • Anna Egholm
  • Thomas Lefort
  • Alexandra Cooreman
  • Rebecca Roozeman

En attendant de vous retrouver en 2022, nous vous invitons à revoir l’immense Martha Argerich avec Renaud Capuçon et son compatriote Nelson Goerner. Le pianiste Jean-Paul Gasparian et la violoniste Bomsori Kim. Son professeur émérite Michel Dalberto, ainsi que le pianiste Alexandre Kantorow avec le violoncelliste français Victor Julien-Laferrière et notre directeur artistique et violoniste Renaud Capuçon. Tout cela gratuitement sur le site et la chaîne YouTube des Sommets Musicaux de Gstaad.

Au plaisir de vous retrouver du 28 janvier au 5 février 2022 pour la 22e édition des Sommets Musicaux de Gstaad. Le rendez-vous est pris.

Association des Sommets Musicaux de Gstaad
Présidente : Vera Michalski-Hoffmann
Directrice : Ombretta Ravessoud
Directeur artistique : Renaud Capuçon

Concerts en ligne 2021 à voir et à revoir sur www.sommets-musicaux.ch



The 21st edition of the Sommets Musicaux de Gstaad online (pdf) (doc)

A resounding success

Martha Argerich, Renaud Capuçon, Nelson Goerner, Jean-Paul Gasparian, Bomsori Kim, Michel Dalberto, Alexandre Kantorow and Victor Julien-Laferrière, performing in the church of Saanen, are all available to watch on the festival’s website and YouTube channel

GSTAAD, 18 February 2021 – Concerts streamed live from the Sommets Musicaux de Gstaad 2021 have been watched far beyond the borders of Switzerland

For their 21st edition, the Sommets Musicaux de Gstaad have managed to overcome all the difficulties and obstacles they have had to face. The festival’s staff, artistic director Renaud Capuçon and the artists scheduled to perform have shown remarkable patience and great flexibility right up to the very last minute, given the magnitude of the restrictions and challenges they have faced. It was decided that the festival would go ahead, with a view to spreading a message of hope and in a spirit of solidarity with the artists who have suffered so much and the audiences who have been deprived of concerts for so long.

Five concerts were streamed live on the Sommets Musicaux de Gstaad’s website and YouTube channel. These were concerts of exceptional musical quality in which the delight of the musicians at being able to meet and share the moment with their audience was plain to see. This, of course, was an audience that had to be imagined, but still very much present, with 20,000 people watching the five concerts and 40,000 visiting the festival’s various platforms over the course of the week. The festival’s organizational team was pleasantly surprised by the enthusiasm generated by this unique event, with a virtual audience assembled from far beyond the borders of Switzerland. This excitement can be seen in the comments and palpable enthusiasm of an audience evidently grateful for these concerts available to watch again and again on the Sommets Musicaux de Gstaad’s website and YouTube channel. The festival is also delighted with the outstanding broadcast quality of these concerts, and is grateful to its partners RTS – Espace 2 and Mezzo/Medici. This year’s concerts were also a great success on Medici TV. Broadcast from 3 to 7 February 2021 and available free of charge on the medici.tv website, our concerts were viewed by a total audience of 60’000 people in 82 countries and 771 cities. The 2018-2020 programme of the Festival Sommets Musicaux de Gstaad will be in the spotlight on Mezzo TV in March 2021 as part of the Swiss Month campaign. The concerts of the 2021 edition will be broadcast at a later date on RTS – Espace 2 and Mezzo. We will keep you updated on the broadcast dates on our various platforms.

The Sommets Musicaux de Gstaad would also like to take this opportunity to thank its sponsors, and the companies, associations and corporate partners that support it, such as Vera Michalski-Hoffmann, president of the Festival, Les Amis des Sommets Musicaux de Gstaad – the friends of the festival – the municipality of Saanen and surrounding towns, the canton of Bern and the Loterie Romande, as well as the Gstaad Palace, to name only a few, without whose support the 2021 festival could not have happened. Thanks are also due to the media outlets that have been an invaluable support to the festival in communicating its message.

The festival is pleased to invite you to its 22nd edition, from 28 January to 5 February 2022. We can already announce that the young violinists in contention for the Prix Thierry Scherz and the Prix André Hoffmann who were unable to appear this year will be on the programme next year:

  • Louisa-Rose Staples
  • Elise Bertrand
  • Dmitry Smirnov
  • Shuichi Okada
  • Anna Egholm
  • Thomas Lefort
  • Alexandra Cooreman
  • Rebecca Roozeman

As we look forward to seeing you again in 2022, we invite you to relive the performances of the incomparable Martha Argerich with Renaud Capuçon and her fellow Argentinian Nelson Goerner. Pianist Jean-Paul Gasparian and violinist Bomsori Kim can also be heard, as can their distinguished teacher Michel Dalberto, along with pianist Alexandre Kantorow with French cellist Victor Julien-Laferrière and our artistic director, violinist Renaud Capuçon. All of these artists can be viewed free of charge on the Sommets Musicaux de Gstaad’s website and YouTube channel.

We can’t wait to see you again from 28 January to 5 February 2022 for the 22nd Sommets Musicaux de Gstaad. It’s a date!

Association of the Sommets Musicaux de Gstaad
President : Vera Michalski-Hoffmann
Director : Ombretta Ravessoud
Artistic director : Renaud Capuçon

The 2021 concerts can be viewed at www.sommets-musicaux.ch


21ème édition des Sommets Musicaux de Gstaad en ligne du 2 au 6 février 2021 (pdf) (doc)

Les Sommets Musicaux de Gstaad, sous la direction artistique de Renaud Capuçon, auront lieu en streaming pour la toute première fois de leur histoire.


The 21st Festival of the Sommets Musicaux de Gstaad online from 2 to 6 February 2021 (pdf) (doc)

The Sommets Musicaux de Gstaad, under the leadership of their artistic director Renaud Capuçon, will be streamed live for the first time in their history.


21ème édition des Sommets Musicaux de Gstaad du 29 janvier au 6 février 2021 (pdf) (doc)
Les Sommets Musicaux de Gstaad, sous la direction artistique de Renaud Capuçon, dévoilent la programmation musicale de leur vingt-et-unième édition. Du 29 janvier au 6 février 2021, les mélomanes se retrouveront dans la chapelle de Gstaad et les églises de Saanen et Rougemont. Fidèles à l’objectif que poursuit le Festival depuis sa création en 2001, les Sommets Musicaux de Gstaad encourageront 9 jours durant la rencontre du public avec de jeunes prodiges et des virtuoses au rayonnement international.

The 21st Festival of the Sommets Musicaux de Gstaad from 29 January to 6 February 2021 (pdf) (doc)
The Sommets Musicaux de Gstaad and -their artistic director Renaud Capuçon present the musical programme of their 21st edition. From 29 January to 6 February 2021, music-lovers will gather in the chapel of Gstaad and the churches of Saanen and Rougemont. In the spirit of the Festival’s aims, which it has promoted since its inception in 2001, audiences at the Sommets Musicaux de Gstaad will be able to hear outstanding young talent as well as internationally renowned virtuosos over the course of nine days.


Deux jeunes pianistes récompensés aux Sommets Musicaux de Gstaad (pdf) (doc)
La 20ème édition des Sommets Musicaux de Gstaad vient de prendre fin et a décerné à Jean-Paul Gasparian, pianiste français de 25 ans, le Prix Thierry Scherz. Ce prix est parrainé par la Fondation Pro Scientia et Arte et Les Amis des Sommets Musicaux de Gstaad. Le Prix André Hoffmann est attribué à Aaron Pilsan pianiste autrichien de 25 ans.

Ces deux lauréats se sont produits à la chapelle de Gstaad dans la série des jeunes talents, respectivement les 4 et 7 février.

Le Prix Thierry Scherz décerné à à Jean-Paul Gasparian
Rappelons que Prix Thierry Scherz récompense la meilleure interprétation de la série des jeunes talents et offre au lauréat la possibilité d’enregistrer son premier CD avec orchestre. Cette année, sous l’impulsion de Renaud Capuçon, le jury, composé du pianiste Nicholas Angelich, mentor des jeunes espoirs, de Camille Pépin, compositrice en résidence, et de Patrick Peikert, directeur du label Claves Records, a attribué à l’unanimité le Prix Thierry Scherz à ce jeune pianiste de talent. Dans le courant du deuxième semestre 2020, il enregistrera un CD avec l’orchestre de chambre de Lausanne et le label Claves Records, qui en assurera également la promotion.

Le Prix André Hoffmann décerné à Aaron Pilsan
Le Prix André Hoffmann, a pour vocation de faire connaître la musique classique contemporaine. Chaque année un compositeur contemporain crée une pièce pour les Sommets Musicaux qui est interprétée par les musiciens de la série des jeunes pendant le Festival. La Fondation André Hoffmann finance la création d’une œuvre jouée à Gstaad en avant-première mondiale, et la résidence du compositeur. Cette année, la compositrice en résidence Camille Pépin a créé la pièce « Number 1 ». Aaron Pilsan a ainsi remporté le prix de la meilleure interprétation de cette pièce contemporaine avec un montant de CHF 5’000.-.

Un vingtième anniversaire sous le signe de la générosité
L’édition 2020 du Festival s’est déroulée du 31 janvier au 8 février et a remporté un grand succès auprès du public. Ce dernier, constitué de mélomanes avertis mais également de néophytes, a témoigné son plus vif intérêt par une fréquentation assidue aux concerts.


Two young pianists recognized at the Sommets Musicaux de Gstaad (pdf) (doc)
The 20th Sommets Musicaux de Gstaad has just come to a close, awarding the Prix Thierry Scherz to 25-year-old French pianist Jean-Paul Gasparian. This prize is sponsored by the Fondation Pro Scientia et Arte and by the Friends of the Sommets Musicaux de Gstaad. The Prix André Hoffmann has been awarded to 25-year-old Austrian pianist Aaron Pilsan.

Both prizewinners gave their concerts in the chapel of Gstaad on 4 and 7 February respectively, as part of the ‘Young Talent’ series.

The Prix Thierry Scherz, awarded to Jean-Paul Gasparian
The Prix Thierry Scherz is awarded for the best performance in the ‘Young Talent’ series, offering the winner the opportunity to record their first CD with an orchestra. This year, the jury, under the auspices of Renaud Capuçon, the festival’s artistic director, and comprising Nicholas Angelich, mentor of the ‘Young Talent’ concert series, Camille Pépin, composer in residence, and Patrick Peikert, manager of the Claves Records label, unanimously awarded the Prix Thierry Scherz to this gifted young pianist. He will record a CD with the Lausanne Symphony Orchestra and the Claves Records label in the course of the second half of 2020. Claves Records will also promote the recording.

The Prix André Hoffmann awarded to Aaron Pilsan
The Prix André Hoffmann seeks to bring contemporary classical music to a wider audience. Every year, a contemporary composer writes a piece for the Sommets Musicaux, which is then performed by the musicians in the ‘Young Talent’ series over the course of the festival. This year, composer in residence Camille Pépin composed the work Number 1 for the event. Aaron Pilsan has been awarded the prize, endowed with 5000 Swiss francs, for the best performance of this new work.

Generosity – the theme of the Festival’s 20th anniversary
The 2020 festival took place from 31 January to 8 February and was a great hit with audiences. The concerts played to consistently packed, buzzing halls of knowledgeable music-lovers and relative newcomers alike.


20ème Anniversaire (pdf) (doc)
Les Sommets Musicaux de Gstaad fêteront leur 20ème anniversaire du 31 janvier au 8 février 2020.

20th Anniversary (pdf) (doc)
The Sommets Musicaux de Gstaad celebrate their 20th anniversary 31 January to 8 February 2020.


Deux jeunes altistes récompensés aux Sommets Musicaux de Gstaad (pdf) (doc)
La 19ème édition des Sommets Musicaux de Gstaad vient de prendre fin et a décerné à Timothy Ridout, altiste anglais de 24 ans, le Prix Thierry Scherz. Ce prix est parrainé par la Fondation Pro Scientia et Arte et Les Amis des Sommets Musicaux de Gstaad. Le Prix André Hoffmann est attribué à Jean Sautereau, altiste français de 23 ans.

Ces deux lauréats se sont produits à la chapelle de Gstaad dans la série des jeunes talents, respectivement les 27 et 28 janvier.

Le Prix Thierry Scherz décerné à Timothy Ridout
Rappelons que Prix Thierry Scherz récompense la meilleure interprétation de la série des jeunes talents et offre au lauréat la possibilité d’enregistrer un CD. Cette année, sous l’impulsion de Renaud Capuçon, directeur artistique du Festival, le jury, composé de Gérard Caussé, mentor des jeunes espoirs, de Yann Maresz, compositeur en résidence et de Patrick Peikert, directeur du label Claves Records, a attribué à l’unanimité le Prix Thierry Scherz à ce jeune altiste de talent. Dans le courant du deuxième semestre 2019, Timothy Ridout enregistrera un CD avec le Berner Symphonieorchester et le label Claves Records, qui en assurera également la promotion.

Le Prix André Hoffmann décerné à Jean Sautereau
Le Prix André Hoffmann, doté de CHF 5’000.-, a pour vocation de faire connaître la musique classique contemporaine. Chaque année un compositeur contemporain crée une pièce pour les Sommets Musicaux qui est interprétée par les musiciens de la série des jeunes pendant le Festival. Cette année, le compositeur en résidence Yann Maresz a créé « Soliloque » et le jury a récompensé Jean Sautereau, altiste, pour son interprétation de cette l’œuvre exigeante.

Un succès pour les organisateurs
L’édition 2019 du Festival – qui ne cesse de se développer sous la houlette de son directeur artistique Renaud Capuçon – s’est déroulée du 25 janvier au 2 février et a remporté un grand succès auprès des mélomanes. Le public a témoigné son plus vif intérêt par la fréquentation assidue à tous les concerts. La présentation du conte pour enfants, « Le roi qui n’aimait pas la musique », de Karol Beffa, a été très bien accueillie par les écoles publiques du Saanenland, par l’institut Le Rosey ainsi que par l’école JFK et a réuni plus de 500 enfants qui avaient préalablement étudié le texte en français à l’école. Une telle initiative pourrait être renouvelée lors d’une prochaine édition.

Les Sommets Musicaux de Gstaad ont permis au grand public de découvrir l’alto, qui était pour la première fois présenté au Festival depuis sa création. La jeune génération d’altistes a eu ainsi l’occasion de présenter cet instrument dans la Chapelle de Gstaad tous les jours à 16h00. Ils étaient entourés de Yann Maresz, compositeur en résidence, et de Gérard Caussé, figure incontestée de l’alto dans le monde, et ont pu bénéficier de leurs nombreux conseils et encouragements.

La 20ème édition des Sommets Musicaux de Gstaad se déroulera du 31 janvier au 8 février 2020 avec comme instrument phare le piano.

Two young viola players recognized at the Sommets Musicaux de Gstaad (pdf) (doc)
The 19th Sommets Musicaux de Gstaad has just come to a close, awarding the Prix Thierry Scherz, sponsored by the Fondation Pro Scientia et Arte and by the Friends of the Sommets Musicaux de Gstaad, to 24-year-old English violist Timothy Ridout. The Prix André Hoffmann has been awarded to 23-year-old French violist Jean Sautereau.


19ème édition des Sommets Musicaux de Gstaad du 25 janvier au 2 février 2019 (pdf) (doc)
Les Sommets Musicaux de Gstaad, sous la direction artistique de Renaud Capuçon, dévoilent la programmation musicale de leur dix-neuvième édition.

19th Sommets Musicaux de Gstaad 25 January to 2 February 2019 (pdf) (doc)
The Sommets Musicaux de Gstaad and their artistic director Renaud Capuçon present the musical programme of their nineteenth edition.


La violoncelliste russe Anastasia Kobekina, doublement récompensée aux Sommets Musicaux de Gstaad (pdf) (doc)
La 18ème édition des Sommets Musicaux de Gstaad a décerné à Anastasia Kobekina, violoncelliste russe de 24 ans, le Prix Thierry Scherz. Ce prix est parrainé par la Fondation Pro Scientia et Arte et Les Amis des Sommets Musicaux de Gstaad. La jeune violoncelliste russe remporte également le Prix André Hoffmann avec la pianiste française Paloma Kouider, âgée de 31 ans.

Russian cellist Anastasia Kobekina, winner of two awards at the Sommets Musicaux de Gstaad (pdf) (doc)
The 18th Sommets Musicaux de Gstaad has awarded the Prix Thierry Scherz, sponsored by the Fondation Pro Scientia et Arte and by the Friends of the Sommets Musicaux de Gstaad, to 24-year-old Russian cellist Anastasia Kobekina. The young Russian cellist has also been awarded the Prix André Hoffmann, together with 31-year-old French pianist Paloma Kouider.


18ème édition des Sommets Musicaux de Gstaad du 26 janvier au 3 février 2018 (pdf) (doc)
Les Sommets Musicaux de Gstaad, sous la direction artistique de Renaud Capuçon, dévoilent la programmation musicale de leur dix-huitième édition. Du 26 janvier au 3 février 2018, les mélomanes se retrouveront dans les églises de Gstaad, Saanen et Rougemont. Fidèles à l’objectif que poursuit le Festival depuis sa création en 2001, les Sommets Musicaux de Gstaad encourageront 9 jours durant la rencontre du public avec de jeunes prodiges et des virtuoses au rayonnement international.

18th Sommets Musicaux de Gstaad 26 January to 3 February 2018 (pdf) (doc)
The Sommets Musicaux de Gstaad and their artistic director Renaud Capuçon present the musical programme of their eighteenth edition. From 26 January to 3 February 2018, music-lovers will gather in the churches of Gstaad, Saanen and Rougemont. In the spirit of the Festival’s objectives, unchanged since its inception in 2001, audiences at the Sommets Musicaux de Gstaad will be able to hear outstanding young talent as well as internationally renowned virtuosos over the course of nine days.


Trois jeunes artistes se voient récompensés par deux prix prestigieux(pdf) (doc)
La 17ème édition des Sommets Musicaux de Gstaad a décerné à Caroline Goulding, violoniste américaine de 24 ans le Prix Thierry Scherz, parrainé par la Fondation Pro Scientia et Arte et Les Amis des Sommets Musicaux de Gstaad. David Petrlik, violoniste français de 21 ans et le pianiste Alexandre Kantorow reçoivent le Prix André Hoffmann.

Three young artists to receive two prestigious awards (pdf) (doc)
The 17th Sommets Musicaux de Gstaad has awarded the Prix Thierry Scherz, sponsored by the Fondation Pro Scientia et Arte and by the Friends of the Sommets Musicaux de Gstaad, to 24-year-old American violinist Caroline Goulding. 21-year-old French violinist David Petrlik and pianist Alexandre Kantorow have been awarded the Prix André Hoffmann.


17ème édition des Sommets Musicaux de Gstaad du 27 janvier au 4 février 2017 (pdf) (doc)
Les Sommets Musicaux de Gstaad, sous la direction artistique de Renaud Capuçon, dévoilent la programmation musicale de leur dix-septième édition. Du 27 janvier au 4 février 2017, les mélomanes se retrouveront dans les églises de Gstaad, Saanen et Rougemont. Fidèles à l’objectif que poursuit le Festival depuis sa création en 2001, les Sommets Musicaux de Gstaad encourageront 9 jours durant la rencontre du public avec de jeunes prodiges et des virtuoses au rayonnement international.

17th Sommets Musicaux de Gstaad 27 January to 4 February 2017 (pdf) (doc)
The Sommets Musicaux de Gstaad and their artistic director Renaud Capuçon present the musical programme of their seventeenth edition. From 27 January to 4 February 2017, music-lovers will gather in the churches of Gstaad, Saanen and Rougemont. In the spirit of the Festival’s objectives, unchanged since its inception in 2001, audiences at the Sommets Musicaux de Gstaad will be able to hear outstanding young talent as well as internationally renowned virtuosos over the course of nine days.


Trois jeunes pianistes se voient récompensés par deux Prix prestigieux (pdf) (doc)
La 16ème édition des Sommets Musicaux de Gstaad a décerné ex-aequo à Guillaume Bellom, pianiste français de 23 ans, et Kevin Jansson, pianiste irlandais de 15 ans, le Prix Thierry Scherz, parrainé par la Fondation Pro Scientia et Arte. Rémi Geniet, pianiste français de 23 ans, reçoit le Prix André Hoffmann.

Three young pianists to receive two prestigious awards (pdf) (doc)
The 16th Sommets Musicaux de Gstaad has awarded the Prix Thierry Scherz, sponsored by the Fondation Pro Scientia et Arte, jointly to 23-year-old French pianist Guillaume Bellom and 15-year-old Irish pianist Kevin Jansson. 23-year-old French pianist Rémi Geniet has been awarded the Prix André Hoffmann.


16ème édition des Sommets Musicaux de Gstaad du 29 janvier au 6 février 2016 (pdf) (doc)
Les Sommets Musicaux de Gstaad dévoilent la programmation musicale de leur seizième édition. Du 29 janvier au 6 février 2016, les mélomanes se retrouveront dans les églises de Gstaad, Saanen et Rougemont. Fidèles à l’objectif que poursuit le Festival depuis sa création en 2001, les Sommets Musicaux de Gstaad encourageront 9 jours durant la rencontre du public, tant avec de jeunes prodiges qu’avec des virtuoses émérites au rayonnement international.

16th Sommets Musicaux de Gstaad 29 January to 6 February 2016 (pdf) (doc)
The Sommets Musicaux de Gstaad present the musical programme of their sixteenth edition. From 29 January to 6 February 2015, music-lovers will gather in the churches of Gstaad, Saanen and Rougemont. In the spirit of the Festival’s objectives, unchanged since its inception in 2001, audiences at the Sommets Musicaux de Gstaad will be able to hear outstanding young talent as well as major international virtuosos over the course of nine days.


Renaud Capuçon, nouveau directeur artistique des Sommets Musicaux de Gstaad (pdf) (doc)
Les Sommets Musicaux de Gstaad annoncent la nomination du violoniste français Renaud Capuçon en qualité de nouveau directeur artistique des Sommets Musicaux de Gstaad dès 2016.

Renaud Capuçon appointed artistic director of the Sommets Musicaux de Gstaad (pdf) (doc)
The Sommets Musicaux de Gstaad are pleased to announce the appointment of the French violinist Renaud Capuçon to the position of artistic director of the Sommets Musicaux de Gstaad from 2016.


15ème édition des Sommets Musicaux de Gstaad du 30 janvier au 7 février 2015 (pdf) (doc)
Les Sommets Musicaux de Gstaad dévoilent la programmation musicale de leur quinzième édition. Du 30 janvier au 7 février 2015, la harpe emportera les mélomanes dans les églises de Gstaad, Saanen et Rougemont. Fidèles à l’objectif que poursuit le Festival depuis sa création en 2001, les Sommets Musicaux de Gstaad encourageront 9 jours durant la rencontre du public, tant avec de jeunes prodiges qu’avec des virtuoses émérites au rayonnement international.

15th Sommets Musicaux de Gstaad 30 January to 7 February 2015 (pdf) (doc)
The Sommets Musicaux de Gstaad present the musical programme of their fifteenth edition. From 30 January to 7 February 2015, the harp will be enchanting music-lovers in the churches of Gstaad, Saanen and Rougemont. In the spirit of the Festival’s objectives, unchanged since its inception in 2001, audiences at the Sommets Musicaux de Gstaad will be able to hear outstanding young talent as well as major international virtuosos over the course of nine days.


Hommage à Thierry Scherz (pdf) (doc)
La direction et l’équipe des Sommets Musicaux de Gstaad ont le profond chagrin de faire part du décès de Thierry Scherz, directeur artistique et cofondateur de la manifestation, survenu prématurément le 1er juillet 2014.

A Tribute to Thierry Scherz (pdf) (doc)
Managing director and team of the Sommets Musicaux de Gstaad are deeply saddened to announce the death of Thierry Scherz, artistic director and co-founder of this event, who passed away far too young on July 1, 2014.

Sommets Musicaux de Gstaad
Cour Saint-Pierre 5
CH-1204 Genève
T: +41 22 738 66 75

© Les Sommets Musicaux de Gstaad, 2021
Photographe officiel Miguel Bueno
Conception: WIS17 Agency